Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /htdocs/config/ecran_securite.php on line 283

Warning: array_shift() expects parameter 1 to be array, boolean given in /htdocs/config/ecran_securite.php on line 283
La grotte FJS - Furets-Jaunes.org

La grotte FJS

dimanche 3 mars 2013
par  Vincent Franzi

JPEG - 49.1 ko
entrée grotte FJS

.
.
.
.
.

Résumé

La grotte FJS est formée dans le calcaire Urgonien. Les explorations actuelles se paient par le passage du méandre 118 218 synonyme de contorsions dans des étroitures ponctuelles remplies de mondmilch semi liquide.

JPEG - 20.5 ko

Au-delà du 118 218 le nouveau réseau est varié.

De la verticale

JPEG - 49.3 ko
JPEG - 52.3 ko
Puits remontant dans le nouveau réseau - terminus en 2012

Il y a eu du puits descendu et aussi escaladé : l’enchainement du Puits de la coloc et de la série de puits menant au collecteur du Bélier, des puits d’intrusions encore à escalader dans le collecteur du Bélier, deux petits puits dans le méandre des Boules Blanches et la série de puits à la sortie du 118 218. Soit 276 mètres de puits explorés après le 118 218 et 491 m de puits explorés au total dans la grotte.

Des galeries fossiles

JPEG - 54.9 ko
Rue Greuze - coupole de dissolution

La rue Greuze, la galerie des Amoureux, Chinatown se trouvent environs soixante mètres au-dessus de la base urgonienne et semble suivre un joint de strate important ; la limite de séquence inférieure numéro 5 du Barrémien. Ce sont des galeries creusées en régime noyé dont le sol est couvert par une épaisseur importante de sable argileux (galerie paragénétiques). Ces galerie fossiles sont plus hautes en altitude que les galeries des extrêmes amont du Berger (Puits des fourmis) et à seulement 500 m de distance horizontale avec cependant le plan axial anticlinal du Sornin entre les deux. Elles pourraient faire partie du complexe du Berger.

JPEG - 104.8 ko
Rue greuze en direction du sud

Des collecteurs
Les collecteurs ont comme fond l’hauterivien. Il est fort probable que le collecteur du Bbélier soit le prolongement aval de l’Xtrem colector mais ceci n’est pas encore prouvé. L’Xtrem colector s’écoule le long de l’axe de l’anticlinal du Sornin et est décalé légèrement vers l’ouest du plan anxial de l’anticlinal de Sornin. Le siphon aval de l’Xtrem collector pourrait correspondre à un accident tectonique transversale à l’axe de l’anticlinal Sornin offrant une perméabilité karstique plus importante (un chemin plus facile pour le cheminement de l’eau) et ainsi décalerait en baïonnette le collecteur plus à l’ouest : le collecteur du Bélier. Hypothèse : Le collecteur pourrait se décaler en plusieurs coups de baïonnette jusqu’à la zone noyé du fond du synclinal d’autrans méaudre. L’exploration du Scialet de la Quoi 250 m à l’ouest du siphon aval du collecteur du Bélier, pourrait offrir la voie vers le collecteur hypothétique post siphon.

Les explos

Le 20 février 2010

JPEG - 34.3 ko
moment difficile à l’entrée FJS

Cédric
Non non faut pas dire juste continué comme si on continuait dans notre méandre de merde !!! C’est un truc de malade je crois. Maintenant j’ai l’impression que j’ai rêvé mais je l’ai vu je ne suis pas fou. Tout seul là-derrière.
Derrière ce boyau j’ai descendu un puits de 15 m et voilà ce que j’ai vu :

Des énormes salles avec des départs de partout mais il faut grimper et je n’ai pas trop fouillé pour pas faire la première tout seul. Des cheminées énormes !!!
Et un joli méandre actif en petit puits.
Donc moi je dis qu’il y a des galeries de fou là-derrière et surtout à mon avis quelque chose plus bas... Tout cela ne va pas nulle part, impossible !!! Mais on attend la topo pour savoir de combien on peut descendre...
A tout cas la prochaine fois faut rester plusieurs jours la dessous !

JPEG - 97.4 ko
galerie des amoureux grotte FJS

Le 30 septembre 2010

Vincent

Salut,
Petit CR de la sortie il y a deux jours,
Participants Bronto, Cédric, Nina et Vincent
On rentre dans la grotte à 8h30 du matin, exceptionnel pour une sortie FJS !!!!
En début d’après-midi on attaque le désob et deux heures plus tard tout le monde passe, Bronto en chie car c’est un peu étroit mais Nina le motive en lui disant " si tu passes je te fais l’amour" et il est passé !
On descend sur corde dans une salle fossile, de là on passe de salle en salle et 60 m plus loin on arrive au terminus de la dernière sortie (pointe de Cédric) sur un balcon donnant sur un puits actif énorme ; 15 m de diamètre en regardant vers le haut P70, et le bas nous l’explorerons 1 heures plus tard. Nous délaissons cette zone de puits pour une très courte galerie de taille modeste 4m*4m, et là on arrive dans une grande salle avec à nouveaux des puits remontant (fossiles), nous continuons et on remonte un aval fossile ( c’est une conduite forcé de 10 m de large ) avec des marmites au plafond gigantesques (10 fois une cuve à fromage) sur une longueur de 80 m, on délire complètement c’est énorme, on nomme cette galerie "Rue Greuze", car c’est là où on habite avec Nina, Cédric et moi et aussi avec Bronto qui a passé la nuit chez nous la veille de la sortie.
On s’arrête sur un laminoir à fond sableux de 15 cm de haut sur 4 m de long, la prochaine fois en 5 minutes de gratouille ça passera...
Toujours dans la rue Greuze, on prend une galerie en rive gauche, c’est une conduite forcée, progression à quatre pattes sur 60 m environ, c’est la galerie marmites chinoise arrêt sur une zone boueuse qui passe...peut être….
Encore un fois dans la Rue Greuze, il y a une saignée au sol qui part très loin en rive droite ? l’entrée d’un méandre super large, on ne l’a pas exploré...

Nous retournons dans la zone de puits, on descend 80 m environ, arrêt sur plus de corde et plus de batterie... nous sommes dans un P50 et il reste 35 m environ à descendre, on voit le fond du puits, Cédric voit déjà le collecteur, c’est difficile à dire, mais pourquoi pas car le fond marneux Hauterivien n’est plus très loin....
Pour résumer 4 secteurs où il y a de la première facile... et plein de galerie à explorer mais non accessible encore car il faut escalader....

En un mot , énorme !

TPST : 17 h sauf pour Bronto 18h30 que l’on attendait au pied de la falaise et au coin du feu.

Le 20 octobre 2010
Manu
Après 8 ans d’exploration dans la grotte FJS (Fallait juste s’Acharner), ce trou révèle enfin ses secrets et je dois dire que jamais en France je n’avais fait de première aussi fabuleuse.

JPEG - 25 ko
salle Bojana - entrée dans le méandre 118 218

Le méandre 118 218 aura été un obstacle de taille et notre acharnement dans la désob de celui-ci a été récompensé ! Mais il est vrai que les 680 mètres de ce méandre sont rudes très rudes quand on va au fond !!!!
Nous avons découvert derrière celui-ci un collecteur fossile, de très belle taille (environ 7m de diamètres) et le collecteur actif, dans l’hauterivien, suite très probable de l’"Xtrem collector" que nous avions trouvé dans les anciennes branches du réseau avec Canib en 2003.
Pour nous tous cette sortie à été exceptionnelle mais très dure !!!! Nous sommes ressortis fracassés !!!!
Nous avons découvert un maillon manquant des extrêmes amonts du collecteur de Goule Noire !!!!!!!! C’est dément !!!!! Et ce n’est pas fini ! Mais il est dure ce putain de 118/218 !!!!!

Le 21 avril 2011
Bronto

JPEG - 55.8 ko
croquis d’explo bronto

Coucou furets & furettes ,
lors de la première après le 118-218 , topo faite au "disto z" :
nouvelle machine de basse technologie !!
en attendant la vraie topo synthese/complete/A3/TEKNIKOLOR dans 2 mois ;)
= voir piece jointe..
Bront

Le 6 aout 2012
Cédric,
Je suis allé faire un petit tour à la FJS pour faire des images et je n’avais pas du tout prévu de faire des escalades, mais vu que j’avais de l’avance sur mon programme et encore du perfo, j’ai continué l’escalade du grand puits.

En haut du puits le méandre est une grosse bouse !!!!! Il continu environ 6m avant de se rétrécir en super impénétrable.... donc faut mettre une balise magnétique.
La fontaine de la Sûre ne coulait pas du tout et malheureusement le Puits de la coloc coulait un petit peu ce qui me laisse penser que l’actif du puits de la coloc viens d’ailleurs … Si non le puits parallèle est à mon avis le fossile du puits que j’ai grimpé, mais à confirmer dans une autre escalade .
Sinon, je pense toutes les chauves-souris morte à la rue greuze viennent depuis le bouchon de sable à la fin de la rue Greuze donc il faudrait le creuser et pour moi sa continue très loin .
Y a un super bivouac donc le moyen d’y travailler et faire de la première.
J’ai rééquipé le collecteur du Bélier pour aller chercher de l’eau. Y a un gros puits remontant qui part je ne sais ou aussi... un méandre que je n’avais pas vu dans deux sens différents.
Si non il y a toujours autant de boue !!!!!!

Donc Vincent, Charles, Bronto, Manu, Clém, Chouroute, Thatcha enfin tous les assez débiles pour aller dans ce trou motivez-vous pour y aller un peu aussi... Un jour sa paiera......

Bilan

Ça fait 12 ans que l’exploration de Fallait Juste S’acharner a commencé espérons que dame nature nous réserve encore de bonnes surprises.

La topo

JPEG - 38 ko
Topographie grotte FJS - cliquer pour agrandir ou télécharger

Si la topo PDF ne s’affiche pas correctement, utiliser internet explorer comme navigateur internet ou enregistrer la( bouton en haut à droite de l’écran).


Portfolio

Cuisine JPEG - 38.2 ko

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois